Vie étudiante

Bons plans #2: Se faire aider

Être étudiant signifie avoir des revenus amoindris, allant de faibles à très faibles, par rapport à la période où l’on vivait encore chez nos parents. Pourtant, c’est l’un des statuts qui nous permet de bénéficier de nombreuses aides, qu’elles soient alimentaires ou purement financières, comme on te présente ici.

I. Qui peut t’aider ?

  • Le CROUS (et les assistantes sociales du CROUS avec lesquelles tu peux prendre rendez-vous au 0 806 800 131 de 9h30 à 16h, ou sur un formulaire, disponible sur le site internet du CROUS de ton académie).
  • Les structures entièrement dédiées aux jeunes : le CRIJ (Centre Régional de l’Information Jeunesse, ils sont propres à chaque région: CRIJ Occitanie, CRIJ Normandie…) ou les Missions Locales (structures de proximité, elles sont toutes référencées ici ).
  • Les assistantes sociales des services sociaux universitaires: (chaque université possède son SIMPPS, le service social et médical destiné aux étudiants, il faut simplement contacter celui de ton université et prendre rendez-vous).

II. Les aides

1. La bourse sur critères sociaux du CROUS

La plus connue de toutes, la bourse sur critères sociaux du CROUS est calculée en fonction de l’avis d’imposition de tes parents. Ainsi, ton échelon de bourse (et le revenu mensuel de cette dernière) va dépendre de ce que tes parents touchent à l’année. Si tu as une feuille d’imposition séparée de tes parents, c’est possible de faire en sorte que ce soit celle-ci qui soit prise en compte pour calculer tes droits de bourse.

Pour obtenir cette bourse, il faut d’abord créer son DSE (Dossier Social Etudiant). Tu peux le créer ici, et en même temps que tu fais ton inscription Parcoursup. Si tu as déjà étudié au moins un an dans le supérieur, tu n’as qu’à renouveler ton DSE avant le 15 mai chaque année. Une fois ton DSE créé, tu peux faire ta demande de bourse par internet, sur le site « mes services étudiants.gouv ».

La bourse du CROUS permet de toucher entre environ 100 € pour l’échelon 0 bis (le plus petit) à presque 600 € pour l’échelon 7 (le plus haut) par mois, durant toute l’année scolaire (hors vacances d’été).

2. La bourse au mérite

Elle est attribuée à tout bachelier ayant obtenu la mention très bien, à condition qu’il soit aussi boursier du CROUS. La bourse au mérite donne droit à 100 € par mois pendant 9 mois, ce qui correspond à la somme de 900 € au total (et qui n’est pas négligeable lorsqu’on est étudiant). Il n’y a pas de demande à faire pour l’obtenir, elle est directement versée sur ton compte bancaire dès le début de ta bourse CROUS « normale ».

3. L’aide d’urgence

Elle est destinée aux étudiants qui font face à une situation financière grave et inédite. D’abord, il est conseillé d’appeler le 0 806 000 278 (prix d’un appel local, non surtaxé, du lundi au vendredi de 9H à 17H). Cet appel permet de discuter avec un conseiller pour en savoir plus les aides auxquelles tu peux avoir accès et les modalités à remplir.

Pour bénéficier de l’aide d’urgence, il faut d’abord remplir ton DSE (Dossier Social Étudiant). L’aide d’urgence ne peut pas être cumulée avec une bourse sur critères sociaux, mais elle peut être en complément d’une aide à la mobilité internationale par exemple. Pour bénéficier de l’aide d’urgence, tu trouveras toutes les informations sur cette page.

4. L’aide à la mobilité internationale 

C’est une aide financière mensuelle donnée aux étudiants par le service international de leur université. L’aide est versée sur neuf mois et son montant dépend du prix de la vie dans le pays de destination (par exemple, les pays d’Europe du Nord coûtent plus cher que ceux d’Europe de l’Est).

Pour candidater, il faut monter un dossier et le transmettre au service des relations internationales de ton université. Tu seras ensuite informé du montant qui t’est accordé pour ta bourse et du nombre de mensualités que tu toucheras dans ce cadre.

5. L’aide à la mobilité en Master 

Elle est destinée aux étudiants qui se sont inscrits dans une première année de Master (le M1) qui se trouve dans une autre région que celle où ils ont validé leur Licence 3.

Pour être bénéficiaire de cette aide, il faut déjà être bénéficiaire des bourses sur critères sociaux du CROUS et s’inscrire pour la première fois en Master 1. Tu peux faire ta demande d’aide à la mobilité en Master sur ce lienet si tu es éligible, tu toucheras une aide de 1000 €, versée en une fois.

6. La prime d’activité

Si tu as un revenu mensuel égal ou supérieur à 952.74 € (soit plus de 55 % du SMIC) dans les trois mois qui précèdent la demande, tu peux demander la prime d’activité sur le site de la CAF (Caisse d’Allocations Familiales). Le montant de la prime d’activité peut aller de 550 à presque 1000 €.

Si tu connais d’autres aides financières, n’hésite pas à nous le faire savoir en commentaire ou en nous rejoignant sur Instagram !

Vous pourriez également aimer...

2 commentaires

  1. […] les bons plans pour se nourrir et ceux pour toucher des aides financières, voici les Bons Plans pour se […]

  2. […] statut étudiant nous garantit un accès à beaucoup d’aides et réductions : en matière de bourses, de nourriture ou encore de logement. Mais il y a encore d’autres moyens de gagner de l’argent […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *