Vie étudiante

La gratitude

J’y ai pensé la semaine dernière en me plaignant une énième fois de ma situation. Et pourtant, logistiquement parlant, absolument tous mes besoins sont comblés (et même au-delà).

Cet article, je l’écris surtout pour qu’on prenne conscience de nos privilèges. Tu as bien lu : nous sommes des privilégiés. Alors je ne dis pas qu’on n’a pas le droit de se plaindre, d’aller mal, ou de flipper face à la situation actuelle et ses conséquences. C’est flippant. Et c’est complètement légitime de se sentir dépassé.e face à cela. Pourtant, je pense que c’est important d’être reconnaissant.e à certains moments !

gratitude reconnaissant privilèges positif

1. Énumérer la liste de nos privilèges

Une liste de privilèges car nous, les européens, sommes des privilégiés. Notre privilège apparaît dès notre naissance : nous sommes privilégiés d’être nés en Occident. Mais nous sommes également privilégiés de vivre dans une démocratie, d’avoir un accès quotidien à l’eau, à l’électricité…

Pour moi, ce qui fait vraiment la différence avec d’autres citoyens dans le monde c’est de bénéficier du régime de la Sécurité Sociale, car mine de rien, on a la chance de ne pas se faire refuser aux portes d’un hôpital si on a pas les moyens d’en payer les frais. En bref, la liste est longue, mais je te laisse quelques exemples si jamais:

  • j’ai accès à toute l’information dont j’ai besoin
  • je suis libre de m’exprimer et de donner mon opinion sans être persécuté.e
  • j’ai accès à la culture
  • je vis en Occident
  • je ne vis pas dans un pays en guerre
  • je n’ai jamais été victime d’une catastrophe naturelle
  • je vis dans une démocratie
  • j’ai tout ce dont j’ai besoin à ma portée : produits d’hygiène, vêtements, nourriture, eau, électricité, domicile…

2. Ecrire ses gratitudes au quotidien

gratitude reconnaissant privilèges positif

J’en parle en détail dans cet article sur le concept du Miracle Morning (littéralement « Matin Miracle »), créé par Hal Elrod. Les gratitudes, c’est un des six exercices des LIFE SAVERS.

Le concept ?

Chaque matin, tu écris sur un carnet ou dans les notes de ton téléphone entre 3 et 10 choses/ faits pour lesquels tu es reconnaissant.e. Par exemple, je suis personnellement reconnaissante de m’entendre très bien avec mes sœurs et mes parents, d’être en bonne santé, de faire des études qui me plaisent…

Ces exemples sont assez généraux, mais il y a aussi des jours où je suis reconnaissante d’avoir découvert un nouveau livre, rencontré une nouvelle personne, fait tout ma séance de sport…Rédiger ses gratitudes au quotidien, c’est clairement un moyen de se focus sur le positif et non pas le négatif. Souvent en fin de journée, on repense à tous les problèmes accumulés pendant. Le but de cet exercice, c’est donc de « forcer » ton cerveau à se rappeler plus facilement du positif que du négatif.

3. Dire merci

Dire MERCI. Ça nous paraît évident, tellement évident qu’on ne le fait même plus ! D’après Jimmy Mohamed, (qui en parle dans cette vidéo TEDx incroyable ), ce qui est important dans la gratitude, c’est de le répéter dès que vous en ressentez le besoin. Parce qu’au final, on oublie très vite qu’on a de la chance et c’est important de se le rappeler tous les jours.

En bref, j’espère que ce nouveau format d’article t’a plu et que tu vas pouvoir toi aussi mettre en place ces habitudes de gratitude dans ton quotidien. Si tu as des questions, des remarques, des conseils…laisse-les en commentaire (juste en bas) ou dans mes MP sur Instagram (@mavieetudiante.fr).

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *